• 07Déc

    Quand on n’a jamais approché un batteur électrique de sa vie et qu’on ne sait pas ce que signifie « faire le ruban », l’ouverture d’un livre de pâtisserie suffit pour donner une frayeur particulière. Et quand vos amis vous demandent d’apporter un dessert lors de vos déjeuners de groupe, vous vous sentez totalement perdu.

    Mais ne paniquez pas, avant de totalement s’avouer vaincue et allez chez le pâtissier, enfilez rapidement votre tablier et commencer à lire les conseils que j’ai listés ci-dessous. Après cette lecture, vous verrez que la réalisation de gâteau au yaourt est un jeu d’enfant.

    Dites adieu aux grumeaux

                   Pour que vos gâteaux se parent de la texture idéale, il est important de faire une pâte sans grumeaux. Pour cela, je vous offre une petite astuce : battez d’abord les œufs au préalable, faites ensuite un puits avec la farine qui est dans votre saladier, versez délicatement les œufs au centre de ce puits.

                   Versez par la suite le liquide (que ce soit du lait ou de l’eau) et mélangez doucement à l’aide d’un fouet. Si malgré toutes ces précautions, votre pâte a tout de même des grumeaux, pensez à le passer au chinois (cette passoire de forme conique dans votre cuisine).

    Le secret des blancs en neige

                   Vous voulez réussir vos blancs en neige ? Commencez par vérifier que les œufs ne sont pas trop froids. Pour vous en assurer, vous devez les sortir du réfrigérateur environ une heure avant d’attaquer la préparation de votre dessert.

                   Vous pouvez soit les monter au fouet manuel soit au fouet électrique. Mais comme la première option nécessite un bon coup de main, il sera préférable de se tourner vers la deuxième (surtout pour les débutants).

                   Pour que les blancs en neige soient donc plus fermes, vous pouvez ajouter une pincée de sel avant de les monter. Avec cette astuce très simple, vous allez devenir une experte en mousses au chocolat et en financier. Je vous le promets.

    Le chocolat bien fondu

                   Tôt ou tard, vous comprendrez que le chocolat est un ingrédient très fragile, ne supportant en aucun cas les erreurs dans les températures. N’attendez pas que le cauchemar arrive avant de prendre une décision radicale.

    chocolate-1285928_1280

                   Mon conseil est de faire fondre le chocolat au bain-marie. Cassez d’abord le chocolat en morceaux dans une casserole assez petite que vous poserez ensuite sur une casserole un peu plus grande, qui sera remplie d’eau frémissante.

                   Ajoutez ensuite 3 à 4 cuillères à soupe de lait à votre chocolat et mélangez délicatement pendant que celui-ci commence à fondre. Vous aurez alors un chocolat fondu bien lisse et surtout brillant.

    La cuisson du gâteau

                   Lorsqu’on fait un gâteau, le principal problème est de ne pas reconnaitre s’il est cuit ou non. Si c’est la première fois que vous cuisinez, vous ne connaissez sûrement pas la bonne technique à adopter pour reconnaitre si la cuisson est finie.

                   En effet, ce n’est pas suffisant de regarder la croûte dorée du gâteau. Pour vraiment être sûr qu’il est cuit à cœur, vous pouvez le piquer avec un couteau bien pointu. Si vous remarquez que la lame est sèche et qu’elle ne présente aucune trace de pâte, c’est qu’il est cuit totalement !

    Un gâteau impeccable au démoulage

                   Lorsque la cuisson est terminée, vous devez passer à l’étape la plus délicate de cette préparation : le démoulage du gâteau. Il est nécessaire de bien beurrer le moule avant même de verser la pâte (sauf si vous utilisez un moule en silicone bien sûr). Si vous zappez cette étape, le gâteau ne se détachera pas parfaitement.

                   Sortez ensuite votre gâteau du four et posez-le sur un plan de travail qui a un torchon par-dessus. Une fois que le gâteau s’est refroidi, retournez-le très rapidement, normalement il doit se démouler sans problèmes.

    Un bon zeste ?

                   En cuisinant des gâteaux ou encore des tartes à base de citron, vous aurez besoin d’incorporer des zestes dans votre préparation. Et pour éviter l’amertume (pas la tristesse, enfin, un peu quand  même), il faut passer par quelques étapes délicates pour enlever les zestes de l’écorce du citron.

    lemon-1313650_1280

                   Vous devez faire très attention à ne pas trop appuyer, car il faudra prélever uniquement la partie colorée de l’écorce. Évitez autant que possible de prendre la partie blanche, car elle est beaucoup trop amère. Après, vous pouvez cuisiner sereinement vos tartes au citron ou vos fondants au citron. Miam !

    Un bon caramel

                   Qui ne le sait pas : le caramel fait maison est délicieux. Sauf que la réussite de cette recette est une étape assez périlleuse. Pour éviter de vivre un cauchemar dans votre cuisine (comme la brûlure d’une casserole), voici mon astuce pour réussir les doigts dans le nez.

                   Pour faire un caramel onctueux, c’est très simple : vous devez verser le sucre dans votre casserole, et patienter. Là où la complication est au rendez-vous, c’est quand vous devez commencer à remuer. Le bon moment pour le faire, c’est quand le sucre commence à prendre de la couleur. Ne le faites ni avant, ni après. Plus vous vous exercerez, plus vous maitriserez cette technique.

    La technique de la génoise

                   La génoise est la base de plusieurs recettes pâtissières. Et pour qu’elle soit bien aérienne et moelleuse à souhait, je vais vous révéler trois grands secrets. Le premier est de fouetter les œufs très longtemps, enfin, jusqu’à ce qu’ils gonflent et deviennent bien clairs.

                   Le deuxième est de tamiser la farine et l’incorporer très doucement grâce à une Maryse. Le troisième est de ne pas ouvrir le four pendant la cuisson, pour ne pas voir la génoise retombée. Maintenant, vous ne trouverez plus d’excuses pour ne pas faire les bûches de Noël ou encore les framboisiers maison.

    Une crème pâtissière sans croûtes

                   Pour que les croûtes ne s’installent pas à la surface, tamponnez délicatement la crème, qui est encore chaude, avec un morceau de beurre. Formez ensuite une sorte de pellicule. Cette dernière peut protéger des croûtes.  

                   Après la cuisson, vous pouvez aussi déposer du film alimentaire à la surface de la crème pâtissière en faisant contact avec cette dernière. Cette astuce évitera donc la formation de croûte quand la crème pâtissière sera plus froide.

    La crème chantilly parfaite

                   Avant de vous y mettre, versez délicatement la crème nécessaire à la réalisation de la chantilly dans un cul-de-poule. Placez-la ensuite (avec le fouet et les fouets du batteur) dans le congélateur durant 20 minutes. Vous m’en direz des nouvelles.

    cupcake-1153428_1280

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous sur Facebook !

A propos



Bonjour à tous mes chers lecteurs ! Mon nom est Georgiana ! Oui je sais, ce n’est pas très courant effectivement, mais à mon époque beaucoup plus de personnes portaient ce prénom. Et oui, j’ai 71 ans !

Depuis que je suis à la retraite, j’en ai profité pour faire tout ce dont j’avais toujours eu envie sans avoir de temps de m’y mettre. Je me suis donc replongée dans mon ancienne passion : la cuisine ! Je passe mes journées à tester de nouvelles recettes, inventer des plats, essayer différents restaurants et parler cuisine avec mes amies.

Je n’ai donc pas le temps de m’ennuyer une seconde. Ayant été enseignante toute ma vie, j’ai toujours aimé apprendre et transmettre mes connaissances. Je me suis alors lancée dans la rédaction de ce blog afin de partager avec tous ceux qui le souhaitent mes recettes de cuisine, mes coups de cœur et mes bons plans gastronomie. En plus de cela, j’apprends chaque jour petit à petit à utiliser mon ordinateur et Internet, ce merveilleux outil !

Vous l’aurez compris, nous allons parler cuisine du monde, alimentation et gastronomie, aussi bien salé que sucré (les bonbons !!), il y en aura pour tous les goûts sans vouloir faire de jeu de mot ! En vous souhaitant une bonne lecture, et un bon appétit,

Georgiana.

Approuvé par Georgiana !