• 05Oct

                   Lorsque j’entends le mot « food truck », j’ai dans ma tête une image de camion gris assez laid qui vend des aliments gras, malsains et riches en calories vides. Mais les temps ont changé mes chers lecteurs. Aujourd’hui, les chefs populaires, les grands restaurateurs et les fins gourmets sont tous attirés par ce concept.

                   Si autrefois, cela était considéré comme de la malbouffe, maintenant tout le monde se rue vers ses bouffes-mobiles. Comme vous le saviez, je passe beaucoup de temps dans ma cuisine. C’est donc tout à fait normal si je m’intéresse à ce genre de commerce. Si vous prévoyez de démarrer votre propre food truck, voici mes conseils.

    food-truck

    Obtenir une licence

                   Rien n’est simple dans le domaine de l’entreprenariat. En vous lançant dans cette petite entreprise, vous ne devez pas seulement conduire un camion plein de nourriture et vendre à qui en demande. Chaque ville a des exigences, dont l’obtention de certificats du ministère de la Santé, le permis de conduire un camion ainsi que quelques restrictions sur le stationnement. Les villes ont toutes leurs propres politiques. Commencez donc à vous renseigner auprès des services locaux concernés.

                   Pour cette étape, vous devez vous préparer à affronter plusieurs obstacles. Pour certaines grandes villes, il y a un plafond à respecter sur le nombre de camions dans une zone. Si le plafond est atteint, vous devez attendre sur une longue liste étant donné que les permis peuvent atteindre les 15 ans de validité.

                   D’autres communes ne permettent pas aussi aux camions alimentaires de se garer dans les espaces publics. Vous aurez donc à trouver un parking privé qui donne accès à une zone fréquentée. Ce qui est bien sûr une tâche assez difficile.

                   Mais une fois que vous aurez obtenu la licence et tous les permis dont vous aurez besoin, le reste est assez facile. En effet, cette première étape est souvent la plus difficile. Alors, ne désespérez pas si les procédures administratives tardent.

    Acheter le camion

                   Le camion est la pièce phare de ce commerce que vous souhaitez monter. Il est donc très important de choisir une voiture avec laquelle vous pouvez transporter votre marchandise et servir vos clients en même temps.

                   Le coût de cet investissement est compris entre 30 000 € et 50 000 €. Je ne pourrai pas vous donner un prix précis, car le choix du camion dépendra de votre budget ainsi que vos envies. Sauf qu’en achetant un bon camion vous pouvez être sûr d’attirer plus de clients.

                   Avant de choisir, vous devez prévoir exactement ce dont vous aurez besoin pour la gestion de votre entreprise. Si vous avez l’intention de vendre de la pizza ou d’autres aliments chauds, vous devez avoir assez de place. Si vous avez l’intention de vendre des aliments que vous avez déjà cuits au préalable, vous aurez juste besoin d’assez de place pour garder vos marchandises.

    Trouver une spécialité

                   Oubliez les tacos et les sandwichs froids. Les food truck d’aujourd’hui servent une cuisine gastronomique, des spécialités d’autres pays, des aliments sains ou encore de bonnes sucreries comme des gâteaux aux saveurs uniques ou des chocolats qui ne se vendent pas dans toutes les autres boutiques.

                   Si vous avez vraiment envie de réussir dans ce nouveau secteur d’activité, spécialité sera votre mot d’ordre. Et surtout, n’oubliez jamais de chercher continuellement à vous améliorer pour devenir un expert dans cette spécialité. Vous pouvez commencer des maintenant à faire des recherches pour savoir ce qui ceux qui se font déjà dans votre région et ceux qui ne se font pas encore.

                   Certains food truck de renom choisissent d’adopter aussi un look adéquat avec leur spécialité. Vous pouvez par exemple vous créer des costumes et adopter le langage de base original d’Italie en proposant des plats tournant autour des pâtes. On encore des costumes et le langage de base des Indiens pour vendre des plats à base de curry, riz et galettes Papadum.

    fodd-camion

    Le business plan

                   Comme toute autre entreprise, vous aurez besoin de consacrer du temps pour votre plan d’affaires. Ce document vous aidera à guider votre affaire tout au long de la durée de vie de votre entreprise. Non seulement vous pouvez partir du business plan pour améliorer votre commerce, mais vous pouvez aussi grâce à lui anticiper les éventuelles poursuites judiciaires.

                   Dans ce dossier, vous devez écrire vos objectifs, les financements que vous avez déjà obtenus et ceux que vous avez encore besoin de compléter, votre stratégie de vente et surtout la manière dont vous programmez pour mettre en pratique ce business plan.

                   Vous devez aussi écrire un résumé qui aidera le lecteur à comprendre explicitement vos objectifs. Cette synthèse est très importante surtout si vous avez envie de travailler avec des investisseurs. 2 à 3 lignes suffisent amplement.

                   Votre plan doit être le plus détaillé possible. Mais vous devez aussi laisser la place à d’éventuelles flexibilités nécessaires pour l’amélioration de votre commerce. Établissez également une liste de toutes les responsabilités du propriétaire et des salariés. Mettez aussi en exergue l’endroit que vous avez envie d’exploiter.

                   La question financière est aussi à discuter dans ce papier. Vous devez entre autres, y mettre votre menu et les prix de bases. De cette manière, vous pouvez vous contenter d’un seul et unique concept. N’oubliez pas aussi de mettre les coûts de la licence, des matériels et des personnels.

    Élargissez votre réseau

                   En vous lançant dans votre entreprise de camion de nourriture, vous prévoyez uniquement vendre le déjeuner dans des endroits fréquentés ? C’est une erreur. L’approvisionnement en nourriture est aussi très important durant des évènements spéciaux et des activités d’entreprises.

                   En consultant des planificateurs d’évènements, vous pouvez avoir des contrats lors d’un évènement. Votre rôle sera de vendre de la bonne nourriture aux participants ou aux visiteurs. En échange, vous aurez non seulement de l’argent, mais vous créez aussi une image de marque à votre entreprise.

                   Si vous avez déjà un réseau garni dans le monde des affaires, alors on peut dire que vous avez déjà une longueur d’avance sur tous les autres. Essayez de contacter ces personnes et demandez-les des contacts qui peuvent être intéressés par vos services.

                   Vous pouvez aussi vous joindre à des associations ou des organisations de jeunes entrepreneurs dans le milieu du food truck. S’il n’y a pas ce genre d’association dans votre quartier, vous pouvez très bien créer des liens avec les propriétaires de food truck dans le coin. Ils sauront vous conseiller et qui sait, ils auront peut-être des contrats de collaboration à vous proposer.

One Response

  • Je vous remercie pour cet article. J’y ai découvert de très bonnes informations. En effet, je prévois d’ouvrir un food truck dans mon quartier. Mon projet est de servir de la soupe. Est-ce que vous pensez que c’est une bonne idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous sur Facebook !

A propos



Bonjour à tous mes chers lecteurs ! Mon nom est Georgiana ! Oui je sais, ce n’est pas très courant effectivement, mais à mon époque beaucoup plus de personnes portaient ce prénom. Et oui, j’ai 71 ans !

Depuis que je suis à la retraite, j’en ai profité pour faire tout ce dont j’avais toujours eu envie sans avoir de temps de m’y mettre. Je me suis donc replongée dans mon ancienne passion : la cuisine ! Je passe mes journées à tester de nouvelles recettes, inventer des plats, essayer différents restaurants et parler cuisine avec mes amies.

Je n’ai donc pas le temps de m’ennuyer une seconde. Ayant été enseignante toute ma vie, j’ai toujours aimé apprendre et transmettre mes connaissances. Je me suis alors lancée dans la rédaction de ce blog afin de partager avec tous ceux qui le souhaitent mes recettes de cuisine, mes coups de cœur et mes bons plans gastronomie. En plus de cela, j’apprends chaque jour petit à petit à utiliser mon ordinateur et Internet, ce merveilleux outil !

Vous l’aurez compris, nous allons parler cuisine du monde, alimentation et gastronomie, aussi bien salé que sucré (les bonbons !!), il y en aura pour tous les goûts sans vouloir faire de jeu de mot ! En vous souhaitant une bonne lecture, et un bon appétit,

Georgiana.

Approuvé par Georgiana !