• 25Avr
    chaussure cuisine confortable

    Il est essentiel, pour un travail professionnel en cuisine, de disposer des chaussures adéquates. Venez faire avec nous un petit tour d’horizon des qualités essentielles d’une bonne paire de chaussures de cuisine, et des divers modèles actuellement sur le marché.

    Qu’est-ce qu’une bonne paire de chaussures de cuisine ?

    Une bonne paire de chaussures de cuisine, c’est d’abord une paire à sa pointure, confortable, et facile à laver. Pour un maximum de confort, les chaussures de cuisine professionnelles peuvent être équipées d’une doublure rembourrée et d’un talon absorbeur de chocs.

    Autre point important, une bonne paire de chaussures de cuisine (comme celles vendues ici : roidutablier.com/35-chaussures-de-cuisine), c’est aussi une paire conforme aux normes de sécurité. D’une part, il faut une bonne protection sur le dessus du pied : les chaussures professionnelles de cuisine doivent disposer d’une coque antichoc sur le bout. Cette protection peut être en acier, ou en matériau composite. D’autre part, il faut que l’adhérence au sol soit parfaite, pour éviter les glissades et les chutes. Les chaussures de cuisine doivent donc être munies d’une semelle antidérapante conforme à la norme de sécurité SRC, qui vérifie la résistance au glissement d’une chaussure sur sol en céramique couvert d’eau et de détergent, ou sur sol en acier recouvert de glycérine.

    Enfin, pour un maximum d’efficacité, il est souhaitable que les chaussures de cuisine soient faciles à enfiler, avec notamment des fermetures en velcro, ou en élastique. En la matière, nous avons par exemple remarqué un modèle de chaussure de cuisine pour femme très classique, atemporel, qui se ferme par une seule languette dotée d’un velcro, sur le côté. En blanc, avec un confortable talon compensé de couleur gris clair, une coquille acier discrète, un talon absorbeur de choc et un prix d’environ 56 euros, c’est une valeur sûre qui ne se démodera pas. Il existe aussi en noir.

    Veillez à la composition et aux matières utilisées

    Les chaussures de cuisine sont disponibles en modèles de sabots, de mocassins, et de bottes. Mais dans tous les cas, il est primordial de bien faire attention à la qualité des matériaux utilisés pour la confection de la chaussure. Ainsi, les sabots peuvent être composés de cuir pleine fleur, ce qui garantit un très bon confort, ou d’un PVC de haute qualité, très facile à laver et entretenir.

    Les chaussures montantes sur le coup de pied et les mocassins sont disponibles en microfibre hydrofuge, lavable à 30 degrés, avec textile intérieur respirant et bourrelets de confort. Les bottes de cuisine sont traditionnellement de couleur blanche, en caoutchouc avec doublure textile, comme par exemple le modèle bien connu de la marque Nord Ways. Très résistant aux basses températures, fonctionnel, et d’un prix raisonnable d’environ 33 euros, il a fait ses preuves depuis longtemps en cuisine.

    Une qualité professionnelle avant tout, pas de copie

    Il serait vain d’essayer de trouver, dans la grande distribution, des modèles qui ne feraient que ressembler à des chaussures professionnelles : on ne trompe pas la qualité. Ce sont véritablement des chaussures homologuées aux normes de sécurité, et spécifiquement élaborées pour un travail professionnel en cuisine, qu’il faut choisir. C’est l’assurance de travailler confortablement et en sécurité, et c’est aussi le gage d’une qualité durable.

    Bien choisir sa pointure, pour travailler avec plaisir

    La première étape dans le choix d’une paire de chaussures de cuisine est bien évidemment de connaître sa bonne pointure. L’approximation en la matière n’est pas de mise : il faut que le pied respire dans la chaussure, tout en étant bien tenu. La chaussure doit être bien ajustée, sinon elle risque d’entraîner une cohorte de petits soucis qui ont pour noms cors, oignons et callosités douloureuses.

    Il faut que les orteils puissent remuer légèrement. Évitez les chaussures trop exiguës, mais aussi les modèles de chaussures trop lâches ou trop larges. Le modèle classique de chaussure haute mixte de couleur blanche en microfibre hydrofuge, avec bourrelet de confort autour de la cheville et absorbeur de choc au talon, est par exemple une bonne solution pour avoir une ergonomie optimale qui enserre parfaitement le pied, et pour un prix de seulement 40 euros environ. Les sabots proposés sur le marché pour les professionnels ont quant à eux, tous, une bride à l’arrière : elle permet un bon maintien de la chaussure sur le pied.

    Le confort d’abord, pour cuisiner avec le sourire

    En matière de confort, plusieurs points importants sont à prendre en considération. Pour éviter un certain inconfort de la marche et des crampes sur la voûte plantaire, il faut que les semelles de vos chaussures de cuisine ne soient ni trop souples, ni trop rigides. Les semelles en caoutchouc ou en polyuréthane ont ici fait leurs preuves : elles sont particulièrement confortables. Elles existent aussi avec talon large, ou compensé, élaborés sous le regard d’orthopédistes certifiés.

    Il n’y a pas que la semelle, l’habitacle du soulier est également important. Vos chaussures professionnelles doivent vous assurer un bon soutien de la voûte plantaire, et ne doivent absolument pas comprimer vos orteils. Certaines chaussures de cuisine disposent d’une semelle intérieure avec une forme anatomique. C’est toujours un plus pour le confort des pieds. Pour un bien-être optimal, pensez à vous munir de chaussures disposant d’un absorbeur de chocs au talon.

    A noter, les embouts de sécurité en composite ont l’avantage d’être particulièrement légers. Le modèle de chaussures de cuisine, basique et de qualité, actuellement disponible chez Nord Ways en blanc ou en noir, est à ce titre à remarquer. Ces chaussures, pourvues d’une coque en composite, font seulement environ 450 grammes. Lavables en machine à 30 degrés, souples mais résistantes, elles se ferment par simple languette ajustable par velcro, sur le devant. Elles ne coûtent qu’environ 38 euros.

    Au-delà du seul confort des pieds, d’une façon générale, être bien chaussé vous évitera d’avoir mal au dos en fin de journée. Les médecins, et notamment les podologues, ont depuis longtemps démontré que toute anomalie d’appui des pieds remonte le long des jambes et atteignent le dos et le cou. Une paire de chaussures professionnelles de qualité est, au quotidien, la meilleure correction pour les mauvaises postures et les douleurs chroniques qui en résultent, et un bon moyen de prévention contre les fameux troubles musculo-squelettiques.

    Attention au prix, la qualité est abordable

    Les prix des chaussures de cuisine professionnelles s’échelonnent généralement de 30 à 70 euros environ. Les modèles les plus chers se trouvent dans la gamme des chaussures fermées et particulièrement étudiées pour leur ergonomie et leur confort. Les plus abordables sont parmi les modèles de mocassins ou de sabots en entrée de gamme, mais ne déméritent pourtant pas question qualité et sécurité.

    Car c’est indéniable, il est actuellement parfaitement possible de trouver des chaussures de cuisine à la fois performantes et abordables. C’est une bonne nouvelle pour les petits budgets, d’autant plus qu’un professionnel qui se respecte, et qui respecte son travail, ne serait surement pas disposé à aller travailler en sabots de plage.

    Marchez en toute sécurité, pour bien travailler

    Nous avons vu qu’il est important, pour éviter les glissades ou pour ne pas avoir les orteils écrasés par un objet lourd, que les chaussures de cuisine soient équipées de semelles antidérapantes et d’une coque antichoc sur le dessus.

    Les semelles antidérapantes vérifiées par la norme SRC ont toutes subi des tests de glisse en laboratoire. Les reliefs des semelles répondant à la norme SRC ont également été conçus pour évacuer rapidement les résidus, tels que par exemple de la farine qui serait tombée sur le sol.

    Les coques antichoc des chaussures de cuisine ne sont pas obligatoires, mais elles sont fortement conseillées. Ceci car dans le métier, il arrive qu’une lourde marmite, ou un couteau bien aiguisé, fasse une chute intempestive. La norme européenne en la matière est appelée EN 20345. Elle correspond à la résistance aux impacts de 200 joules. C’est la force d’un objet de 20 kilogrammes tombant d’un mètre de haut, sachant que plus l’objet tombe de haut, plus il a une force d’écrasement. Alors, protégez vos pieds, c’est une question de bon sens.

    Ainsi, les modèles de sabots de cuisine Nord Ways en cuir avec talon de 4 cm sont pourvus d’une coquille acier, d’une semelle antidérapante et même d’une bride élastiquée et pivotante. Cette-dernière peut être placée à l’arrière du talon, pour un maximum de stabilité du chaussant. Le prix de ce genre de modèle est généralement d’environ 60 euros.

    Ne négligez pas le look, c’est bon pour le moral

    Ce n’est pas parce que des chaussures professionnelles doivent être robustes qu’elles ne peuvent pas avoir une ligne élégante. Actuellement, des modèles au design varié existent, dans une large gamme de couleurs. Il y en a pour tous les goûts, et travailler bien chaussé devient un réel plaisir.

    Pour ces dames, des modèles de chaussures de cuisine avec parements rose, mauves, gris, bleu clair, sont apparus récemment. Ainsi, la marque Nord Ways propose actuellement des sabots pour femme avec talon compensé qui, sur une base blanche, se parent de pièces de couleurs pastel tout autour du coup de pied et en deux bandes sur les côtés du devant. C’est un modèle particulièrement féminin, en microfibre hydrofuge, avec bride élastiquée et pivotante, coquille acier sur le devant, et qui coûte environ 52 euros.

    Pour ces messieurs, les classiques couleurs blanche et noire unies sont généralement préférées, et permettent d’assortir facilement la chaussure au reste de la tenue. Mais la couleur anthracite, également disponible, est tout aussi sobre et élégante.

    Il existe aussi des modèles recouverts de motifs, comme par exemple la chaussure de cuisine «Italia». Pour environ 50 euros, cette chaussure professionnelle atypique, parsemée d’écritures sur fond blanc, rappelle les noms des principales villes de la péninsule italienne. C’est un modèle jeune et dynamique, qui convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. A réserver aux amateurs de sauce au pesto ! Le même modèle existe aussi en version « camouflage », en imitation des tissus de l’armée, sur fond blanc.

    Votre look devra correspondre à vos goûts, mais aussi convenir à l’esprit, au style du restaurant dans lequel vous travaillez. Avec tous les modèles actuellement disponibles, on peut néanmoins être sûr qu’il est maintenant facile, dans le choix de ses chaussures de cuisine, de joindre l’utile à l’agréable.

    Où acheter ses chaussures de cuisine ?

    Le plus simple, la solution qui vous évitera de courir partout pour dénicher la perle rare, c’est de choisir vos chaussures de cuisine sur un site internet spécialisé. C’est aussi l’assurance d’accéder à une large gamme de chaussures vraiment professionnelles, des chaussures de qualité. Depuis chez vous, vous pourrez tranquillement comparer les modèles, et les prix.

    Disposer d’une bonne paire de chaussures de cuisine, c’est l’assurance de pouvoir effectuer son travail en toute sécurité, mais aussi d’avoir un rendement optimal dans son travail. On ne regrette jamais d’avoir bien choisi ses chaussures. Si en plus elles sont belles, quel plaisir de les porter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une cuisine pour tous les goûts sur Facebook

A propos



Bonjour à tous mes chers lecteurs ! Mon nom est Georgiana ! Oui je sais, ce n’est pas très courant effectivement, mais à mon époque beaucoup plus de personnes portaient ce prénom. Et oui, j’ai 71 ans !

Depuis que je suis à la retraite, j’en ai profité pour faire tout ce dont j’avais toujours eu envie sans avoir de temps de m’y mettre. Je me suis donc replongée dans mon ancienne passion : la cuisine ! Je passe mes journées à tester de nouvelles recettes, inventer des plats, essayer différents restaurants et parler cuisine avec mes amies.

Je n’ai donc pas le temps de m’ennuyer une seconde. Ayant été enseignante toute ma vie, j’ai toujours aimé apprendre et transmettre mes connaissances. Je me suis alors lancée dans la rédaction de ce blog afin de partager avec tous ceux qui le souhaitent mes recettes de cuisine, mes coups de cœur et mes bons plans gastronomie. En plus de cela, j’apprends chaque jour petit à petit à utiliser mon ordinateur et Internet, ce merveilleux outil !

Vous l’aurez compris, nous allons parler cuisine du monde, alimentation et gastronomie, aussi bien salé que sucré (les bonbons !!), il y en aura pour tous les goûts sans vouloir faire de jeu de mot ! En vous souhaitant une bonne lecture, et un bon appétit,

Georgiana.

Approuvé par Georgiana !

RSS Besoin de bons plan cuisine. C’est par ici !


Le flux RSS de bons plan cuisine