• 18Oct

                   S’il y a un aliment ou une boisson qui ne semble pas vraiment à votre gout, mais que vous souhaitez vraiment aimer, ne baissez pas les bras. En tant qu’humains, nous développons des préférences en terme d’alimentation. Mais sachez qu’il est très facile de le changer. D’ailleurs, vous en êtes capables.

                   Vous pourriez vraiment être surpris en dégustant un aliment que vous pensez détester, et que ce n’était pourtant pas le cas. Peut-être qu’il y a un plat que vos proches adorent et qu’ils aimeraient vous proposer lors d’un diner. Peut-être que tous vos amis raffolent d’un aliment en particulier et que vous avez vraiment envie de dépasser le stade de « non, je n’aime pas ça ». Quelle que soit votre raison, j’ai une technique infaillible pour vous aider à manger des aliments que vous n’aimez pas.

    conseil-cuisine

    Cacher le gout de votre nourriture

                   Si vous avez vraiment envie de gouter à cet aliment, vous pouvez le couper en tout petit morceau avant de le manger. De cette manière, vous n’avez pas besoin de mâcher. Tant qu’à faire, vous pouvez aussi le mélanger avec d’autres aliments. Toutefois, faites en sorte de ne pas avaler de très gros morceaux, car vous risquez de vous étouffer.

                   Vous pouvez aussi enrouler l’aliment que vous n’aimez pas dans un aliment qui vous plait. Je vous donne un exemple, si vous avez horreur des asperges, essayez de les enfoncer dans une boule de purée. Si cela est très compliqué, vous pouvez aussi mettre un aliment que vous aimez dans la bouche et le garder pendant que vous mangez l’autre aliment.

                   En buvant de l’eau, du soda, du jus ou de boisson alcoolisés avant de manger, soyez aussi sûr de masquer le gout de cet aliment que vous n’aimez pas. Une fois que vous auriez fini de le manger, vous devez aussi boire une autre gorgée pour que le mauvais gout ne reste pas trop longtemps dans votre bouche.

                   Les condiments et les assaisonnements vous permettront aussi de cacher le gout de l’aliment. Vous pouvez par exemple le couvrir de sel, de beurre, de jus de citron, de moutarde ou autre condiment à portée de main. Faites en sorte de ne demander que les ingrédients à table, car en faisant le contraire vous risquez d’offenser le cuisinier ou encore les autres personnes qui se trouvent à table.

                   Lorsque vous avalerez l’aliment, essayez de bloquer votre odorat en inspirant par le nez avant de manger une bouchée. Faites aussi le minimum d’inspiration ou d’expiration pendant la mastication et l’absorption. Le gout sera moins prononcé.

                   Si vous êtes invité chez quelqu’un, mangez uniquement une quantité suffisante par pure politesse. Il n’est pas nécessaire de manger toute la nourriture que vous n’aimez pas durant un repas chic. Il vous suffit de manger assez pour faire comme si vous avez apprécié le plat, mais que vous êtes rassasié. Si possible, laissez aussi d’autres aliments dans l’assiette pour ne pas montrer au grand jour que vous essayez d’éviter un seul aliment.

    astuces-cuisine

    Aimer ces aliments

                   Vous avez vraiment une appréhension gustative pour cet aliment ? Essayez de trouver d’autres recettes contenant cet ingrédient que vous n’aimez pas. Choisissez le plat qui semble le plus délicieux. Vous pouvez par exemple essayer d’ajouter cet aliment à vos recettes de desserts, de ragouts ou de soupes.

                   Si c’est un légume que vous n’aimez pas, vous pouvez essayer de le combiner à un dessert à base de légumes. Comme les gâteaux aux carottes que j’adore cuisiner. Ou encore du pain aux courgettes et même du milkshake à l’avocat si vous avez envie de vous désaltérer.

                   Même si la saveur de l’aliment risque d’être fortement modifiée par ces autres ingrédients, cela ne pourra pas vous y habituer à son gout. Toutefois, vous pourrez comprendre en faisant cela qu’il est tout à fait possible de cuisiner un plat que vous aimiez en partant de cet ingrédient qui ne vous plait pas.

                   Pour explorer de nouveaux gouts, vous aurez aussi la possibilité de préparer et manger cet aliment avec de nouveaux assaisonnements ou des sauces que vous n’avez jamais gouté. Mais n’en faites pas trop, car vous risquez de supprimer le gout de l’ingrédient.

                   Pourquoi ne pas aller dans un restaurant qui se spécialise dans des plats contenant cet ingrédient qui ne vous plait pas ? Peut-être que leur manière de cuisiner vous donnera une nouvelle facette sur cet ingrédient.

                   Vous pouvez aussi questionner vos amis ou des membres de votre famille sur la manière dont il cuisine cet aliment. Essayez d’avoir un maximum d’avis pour connaitre le meilleur moyen qui vous permettra de déguster sereinement cet ingrédient.

                   En cuisinant l’ingrédient vous-même, vous pourrez aussi commencer à l’aimer. Prenez des recettes sur internet ou dans les livres de cuisine et préparez les plats qui contiennent cet ingrédient que vous avez envie d’aimer.

                   Il est aussi très important de gouter l’aliment sous plusieurs formes. Vous pouvez le sauter, le cuire à la vapeur, le cuire au four et même le frire. L’idée est de trouver la manière qui saura donner de la valeur à cet ingrédient.

                   S’il y a plusieurs variétés pour cet aliment que vous n’aimez pas, essayez-les un par un et voyez lequel vous aimez. Vous pouvez aussi essayer les variétés au rayon frais et ceux qui sont dans des boites de conserve. S’il s’agit d’un fruit ou d’un légume, pensez à acheter directement auprès d’un marché producteur au lieu des rayons fruits et légumes du supermarché.

                   Récoltez le maximum d’informations sur cet aliment. Vous pouvez prendre des renseignements en faisant des recherches sur internet ou dans des livres. L’objectif est de comprendre toutes les nuances de cet aliment et la manière dont il diffère des autres ingrédients. En faisant cela, vous vous donnez toutes les chances de l’apprécier.

                   Peu importe la manière dont vous avez cuisiné cet aliment et comment, vous allez le manger, essayer d’être entouré par les personnes que vous aimez. De cette façon, vous créerez une association positive à cet ingrédient. Et cela est utile si vous avez envie de voir ses bons côtés.

                   Si vous avez vraiment envie de l’apprécier, pensez à le manger autant que possible. Même si jusqu’à maintenant vous ne trouvez pas le meilleur moyen pour aimer l’ingrédient que vous détestez, il est important de le manger fréquemment. Même si cela implique de camoufler totalement son gout à l’aide d’un autre aliment, faites-le. Il sera tout à fait possible de conditionner votre psychologie jusqu’à ce que vous réussissiez à aimer cet ingrédient.

One Response

  • c’est vrai ce n’est pas toujours évident de manger un aliment qu’on aime pas. J’ai eu la chance d’appliquer vos conseils lors de mon dernier dîner d’affaires. Je n’aime pas toujours l’aliment, mais j’ai agi poliment face à mes collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos



Bonjour à tous mes chers lecteurs ! Mon nom est Georgiana ! Oui je sais, ce n’est pas très courant effectivement, mais à mon époque beaucoup plus de personnes portaient ce prénom. Et oui, j’ai 71 ans !

Depuis que je suis à la retraite, j’en ai profité pour faire tout ce dont j’avais toujours eu envie sans avoir de temps de m’y mettre. Je me suis donc replongée dans mon ancienne passion : la cuisine ! Je passe mes journées à tester de nouvelles recettes, inventer des plats, essayer différents restaurants et parler cuisine avec mes amies.

Je n’ai donc pas le temps de m’ennuyer une seconde. Ayant été enseignante toute ma vie, j’ai toujours aimé apprendre et transmettre mes connaissances. Je me suis alors lancée dans la rédaction de ce blog afin de partager avec tous ceux qui le souhaitent mes recettes de cuisine, mes coups de cœur et mes bons plans gastronomie. En plus de cela, j’apprends chaque jour petit à petit à utiliser mon ordinateur et Internet, ce merveilleux outil !

Vous l’aurez compris, nous allons parler cuisine du monde, alimentation et gastronomie, aussi bien salé que sucré (les bonbons !!), il y en aura pour tous les goûts sans vouloir faire de jeu de mot ! En vous souhaitant une bonne lecture, et un bon appétit,

Georgiana.

Approuvé par Georgiana !