• homard

    Mets raffiné par excellence, le homard est habituellement servi pour les fêtes ou lors des grandes occasions. S’il peut se déguster en sauce, grillé ou en velouté, il n’est pas toujours évident de savoir le cuisiner. Voici quelques astuces qui vous aideront à réussir votre repas.

    Bien choisir son homard

    Beaucoup achète ce fruit de mer en tenant essentiellement compte de son prix. Bien que son coût soit relativement élevé, la règle d’or pour le choisir est de s’assurer qu’il est bien frais. Pour cela, il vous suffit de vérifier la position de sa queue. Si elle est bien repliée, votre crustacé est vivant. Si vous avez un doute, regardez ses antennes : elles doivent être mobiles. Vérifiez aussi les yeux pour être sûr de votre achat. Un regard vif indique que le crustacé est frais.

    Acheter la bonne quantité

    Une des erreurs les plus fréquentes concerne la quantité de homard achetée. La question qui revient souvent est de savoir si on doit prévoir une pièce par personne ou pour l’ensemble du plat. La méthode la plus simple pour éviter de vous tromper est de vous baser sur le poids. Comptez 450g par personne au minimum pour régaler vos convives. Si vous avez de gros mangeurs parmi les invités ou pour être plus généreux en quantité, vous pouvez aller jusqu’à 700g par personne.

    repas homard
    Opter pour une femelle

    Côté goût, il n’y a aucune différence entre les homards mâles et femelles. Acheter ces dernières est néanmoins plus avantageux, puisque vous pouvez en trouver avec du corail. Il s’agit des œufs de l’animal. N’hésitez pas à demander au poissonnier de vous en mettre de côté si vous ne savez pas les différencier. Toutefois vous pouvez regarder les nageoires sur la face ventrale pour les reconnaître facilement. Celles qui se trouvent entre l’abdomen et le thorax, tout près de la tête, sont plus petites comparées aux autres chez la femelle.

    Savoir quelle partie manger

    Lorsqu’on cuisine des homards, on se limite à tort aux parties les plus charnues comme la queue, les pattes et les pinces. Ils se mangent pourtant presque entièrement. Seuls l’estomac et les intestins ne se consomment pas. L’estomac se trouve juste à l’arrière de sa tête. Les intestins ressemblent quant à eux à une longue veine noire située près de la queue. Ils s’enlèvent facilement en tirant délicatement dessus.

    erreurs homard

    Cuire le homard correctement

    Pour le cuire, commencez par faire bouillir de l’eau. Vous pouvez ajouter des algues dans l’eau pour parfumer la chair. Plongez vos homards dans l’eau chaude et laissez rebouillir. Comptez le temps de cuisson à partir de l’ébullition. Prévoyez 12mn pour une pièce de 500g. Ajoutez 3mn supplémentaires à chaque tranche de 500g de crustacés en plus. Pour un plat réussi, plongez immédiatement vos homards dans de l’eau avec des glaçons lorsqu’ils sont cuits. Cela stoppera la cuisson et empêchera vos fruits de mer d’avoir une texture caoutchouteuse.

    Bien le conserver

    Ce fruit de mer se conserve jusqu’à un mois lorsqu’il est cuit. Pour cela, vous devez le décortiquer et placer la chair au congélateur. Utilisez les bons ustensiles (pince pour la queue et fourchette pour les pattes) pour récupérer le maximum de chair. Si vous le mettez dans le réfrigérateur, consommez-le tout au plus dans les 2 jours suivant la cuisson. Enfin, les homards frais ne se gardent dans le frigo qu’une journée.

    Maintenant vous connaissez les erreurs à éviter pour bien préparer vos homards. Il ne vous reste plus qu’à acheter la quantité adéquate pour réaliser vos recettes et servir un véritable festin à vos convives.

Comments are closed.

Une cuisine pour tous les goûts sur Facebook